Amazon a maintenant son propre Boeing 767

Publicités

Amazon Air possède enfin un Boeing 767. Jusqu’à maintenant, la compagnie opérait le gros-porteur dans le cadre d’un crédit-bail. Ce mois-ci, la compagnie de fret a reçu sa première unité indépendante.

Amazon Air 767 Getty
Amazon gagne un plus grand contrôle sur les avions de sa flotte. Photo : Getty Images

Amélioration des opérations

Seth Miller de PaxEx.Aero rapporte que l’avion porte le numéro d’immatriculation N503AZ. Il a été livré à Amazon.com Services LLC le 31 août et servira aux opérations de livraison de la société à travers le globe.

L’entreprise conglomérale internationale a reçu son certificat d’exploitation aérien (AOC) Partie 135 ce week-end. Cette avancée permet à Amazon de continuer à développer les tests d’opérations par drone pour ses livraisons aux États-Unis. En plus de ces progrès, l’entreprise a son propre 767-300. Cette semaine a été décidément très positive pour Amazon.

Publicités

L’avion en question rejoindra les 36 autres Boeing 767 de la flotte Amazon Air. L’entreprise a 15 737 supplémentaires. En tout, ces deux modèles permettent à la compagnie d’avoir une offre équilibrée pour les opérations courts, moyens et longs-courrier. En plus, elle s’est mise d’accord avec d’autres transporteurs pour aider à opérer des services sous son nom.

Restez informés : Inscrivez-vous à notre résumé quotidien de l’actualité de l’aviation.

Amazon prime 787-800BCF Getty
Sun Country Airlines opère quelques 737 en livrée Amazon. Photo : Getty Images

Le voyage de l’avion

D’après Planespotters.net, ce 767 a d’abord rejoint Qantas sous l’immatriculation VH-OGJ en octobre 1991, avec pour surnom City of Port Macquarie. 11 ans plus tard, il a rejoint Australian Airlines.

Publicités

Néanmoins, l’avion est retourné à Qantas en 2006 avant d’aller à Boeing Capital Corporation sous l’immatriculation N324BC en janvier 2015. En octobre cette année, l’avion a rejoint WestJet sous le numéro C-FOGJ et y est resté cinq ans. L’avion a ensuite été stocké en mars et a rejoint Amazon au milieu du mois. N503AZ est actuellement basé à Lake City en Floride.

Amazon-International-Airline-Rumor
Amazon a le bras long quand il s’agit de livrer des marchandises. Photo : Getty Images

Devenir plus autosuffisant

Amazon Air s’est développé rapidement depuis 2015 et ce développement devrait continuer de croître au fil de la décennie. Cette année a été particulièrement chargée pour le transporteur, puisque le public comptait plus que jamais sur la livraison de marchandises et de fournitures.

En plus de son mélange d’avions-cargos et d’avions standard, Amazon a un partenariat avec Sun Country Airlines pour satisfaire la demande. Soucieuse de consolider ses opérations sur tous les niveaux, la marque Amazon exploitera sous son nom probablement de plus en plus d’avions immatriculés.

Publicités

D’une manière générale, Amazon sera ravi de posséder cet avion et de ne plus opérer tous ses 767 dans le cadre d’un crédit-bail. Puisque la croissance de l’entreprise ne montre aucun signe de ralentissement, devenir plus autosuffisant semble sage.

Simple Flying a contacté Amazon pour obtenir des commentaires au sujet de son Boeing 767 mais n’a reçu aucune réponse avant la publication. Nous mettrons l’article à jour si nous avons de nouvelles déclarations.

Que pensez-vous de l’acquisition d’un Boeing 767 par Amazon ? Pensez-vous que c’est une bonne idée pour l’entreprise ? Faites-nous part de vos avis dans la section commentaire.

Publicités
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tu pourrais aussi aimer