Combien de DC-3 continuent à voler ?

Le Douglas Commercial 3 (DC-3) a été l’un des avions les plus produits et les mieux conçus de l’histoire de l’aviation. Construits pour durer, pour atterrir n’importe où et pour ne jamais s’abîmer, plus de 11 000 avions de ce type ont été livrés avant et pendant la Seconde Guerre mondiale. Mais combien de ces avions vieux de 80 ans continuent encore à voler aujourd’hui ?

Douglas DC-3
Y a-t-il encore des DC-3 en activité ? Photo : Getty Images

L’avion vieux de 80 ans qui ne mourra jamais

On vous pardonnerait si vous supposiez que tous les DC-3 étaient maintenant à la retraite, vu qu’ils ont été construits avant la Seconde Guerre mondiale. Imaginez notre surprise lorsque nous avons entendu que l’un d’entre eux avait été victime d’une sortie de piste en Colombie aujourd’hui. Par curiosité, nous avons voulu jeter un œil au nombre de DC-3 encore enregistrés aujourd’hui.

D’après le livre d’histoire de l’aviation “Survivors” par Roy Blewett (mis à jour pour la dernière fois en 2017), il reste moins de 200 DC-3 aptes au vol et globalement actifs. Si certains appartiennent à des passionnés ou à des agences de voyages, plus de 100 servent au transport de marchandises et de passagers vers des sites éloignés.

La fiabilité du DC-3, notamment grâce à sa robustesse et à sa résistance aux balles, fait de lui un choix étrangement pertinent pour certaines missions actuelles, et ce malgré son grand âge. Il peut atterrir sur de l’herbe ou de la terre avec aisance et nécessite une longueur de piste d’atterrissage étonnamment restreinte, ce qui rend l’avion populaire dans les pays en développement.

Douglas DC-3
Un nombre surprenant de DC-3 vole encore aujourd’hui, avec des passionnés ou en tant qu’avion-cargo et avions de passager vers des destinations isolées. Photo : Getty Images

Certains ont été convertis en turbopropulseurs, utilisant le moteur Rolls-Royce Dart ou le moteur Pratt & Whitney PT6A. D’autres ont continué à voler avec des pièces de rechange récupérées et des restes de stock. La nature sophistiquée du DC-3 fait que de nombreuses pièces de rechanges construites dans les années 1930 n’ont jamais été utilisées, c’est pourquoi il reste encore du stock aujourd’hui.

En plus de l’estimation de 200 modèles toujours aptes au vol, Blewett évalue que 160 avions supplémentaires seraient stockés et pourraient potentiellement voler. 389 sont exposés (chaque musée de l’aviation digne de ce nom en a un), et 33 autres sont en cours de rénovation, soit pour voler soit pour être exposés.

Sur un total de 11 139 avions produits, cela fait qu’environ 8 % de la flotte existe encore aujourd’hui.

Restez informés : Inscrivez-vous à notre résumé quotidien de l’actualité de l’aviation.

L’avion d’avant-guerre le plus populaire

Durant sa période de gloire, le Douglas Commercial 3 (DC-3) était opéré par beaucoup de compagnies intéressantes. Air France, Swissair et Aer Lingus étaient les clients européens majeurs, mais le véritable foyer du DC-3 était les États-Unis.

L’avion était opéré par la totalité des compagnies américaines et certains existent toujours aujourd’hui, tandis que d’autres ont succombé à la consolidation qui a suivi la déréglementation de l’industrie. Parmi les opérateurs notables, on peut citer Delta Air Lines, Braniff Airways, Hawaiian Air Lines, Eastern Air Lines, Pan Am, et bien sûr, United.

Douglas DC-3
Un DC-3 United Air Lines. Photo : Getty Images

American Airlines a été un transporteur-clé dans le développement du DC-3, et avec TWA, Delta et United, la compagnie a commandé une flotte entière de ce modèle. L’avion combinait fiabilité, confort et performance. Il est rapidement devenu le modèle incontournable pour les vols longues distances.

Douglas DC-3
American Airlines avait une énorme flotte de DC-3. Photo : Getty Images

L’avion a réellement prouvé sa valeur durant la Seconde Guerre mondiale, lorsqu’il est devenu le moyen de transport militaire le plus utilisé, sous sa version C-47 pour l’US Army Air Corps. L’avion a également trouvé une place dans l’US Navy sous le nom R4D, ainsi que dans le Corps des Marines et la Royal Air Force sous le nom Dakota. Le DC-3 était si répandu que le président David Ike Eisenhower l’a nommé l’un des 4 éléments les plus importants qui ont mené à la victoire.

L’année dernière, lors du 75e anniversaire du débarquement, un décollage de masse de 35 DC-3 a été orchestré par l’aérodrome de Duxford au Royaume-uni vers la Normandie. Il s’agissait du plus grand rassemblement d’avions Douglas depuis la Seconde Guerre mondiale, un événement qui a dû être incroyable à voir.

Avez-vous déjà vu un DC-3 en action ? Avez-vous eu la chance de voler à bord ? Faites-le nous savoir dans les commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tu pourrais aussi aimer