Comment l’Airbus A340-500 a ouvert la voie au vol le plus long

Publicités

En 2004, un Airbus A340-500 est entré dans l’histoire en parcourant le plus long itinéraire au monde, de Singapour à Los Angeles, sans escale. Le voyage durait 14 heures et 40 minutes, parcourant 14 093 km. Cet itinéraire était le prédécesseur du vol Singapor Airlines de Singapour à New York, qui aujourd’hui encore constitue le plus long vol au monde. Voilà comment l’Airbus A340-500 a ouvert la voie aux plus longs itinéraires au monde.

A340-500
Le rayon d’action sans précédent de l’A340-500 a rendu les itinéraires modernes ultra-longs-courriers possibles. Photo : Angelo DeSantis via Wikimedia Commons

Une question de rayon d’action

L’A340-500 est la variante long-courrier de la famille des A340, proposant un rayon d’action sans précédent et rendant possibles de nouveaux itinéraires pour les compagnies. Avec un rayon d’action de 9 000 milles marins (16 668 km / 10 357 miles), l’avion pouvait voler plus loin que son concurrent le 777-200LR (8 555 milles marins). Le rayon d’action de l’A340-500 a rendu possible des itinéraires jusqu’alors inexistants, dont une liaison directe entre Perth et Londres.

Pour atteindre un tel rayon d’action, Airbus a modifié certaines parties de l’A340-500, en ajoutant notamment de nouveaux réservoirs à carburant et en allongeant le fuselage et les ailes. L’avions pouvait transporter 50% de carburant en plus par rapport à l’A340-300 et jusqu’à 313 passagers (même s’il faut moins de passagers pour maximiser le rayon d’action de l’avion).

Publicités

Restez informés : Inscrivez-vous à notre résumé quotidien de l’actualité de l’aviation.

Airbus A340-500
L’A340-500 faisait 4,2 mètres de plus que le -300, son altitude de croisière était plus haute. Photo : Airbus

Le rayon d’action de 9 000 milles marins de l’A340-500 a permis à de nombreuses compagnies d’utiliser de nouveaux itinéraires internationaux ou des itinéraires existants plus efficacement. Emirates a lancé ses premiers vols vers l’Amérique du Nord (Dubaï vers New York) avec le -500, tandis qu’Air Canada l’a utilisé pour son service Toronto-Hong Kong. Toutefois, c’est Singapore Airlines qui a battu le record de l’A340-500.

De Singapour aux US

Singapore Airlines a tiré bon profit de l’A340-500, en opérant le premier vol ultra-long-courrier moderne avec l’avion. En effet, l’avion a volé de Singapour à Los Angeles, sur plus de 14 000 km, et a largement surpassé le précédent vol le plus long qui reliait Hong Kong à New York. Cet avion a également permis à l’actuel vol le plus long d’apparaître : Singapour vers New York.

Publicités

Singapore Airlines a opéré son SIN-EWR pour la première fois en juin 2004, parcourant les 15 300 km qui séparent les deux villes. Le voyage de 18 heures était effectué par un A340-500 de haute qualité qui comportait 64 places en classe business et 117 places “Executive Economy” (similaire à la classe économie premium). Plus tard, l’avion a eu une configuration à 100 places, toutes en classe business.

Singapore Airlines A340-500
Singapore Airlines a utilisé l’avion sur certains des plus longs itinéraires au monde. Photo : Airbus

Si les nouveaux itinéraires battaient des records, Singapore Airlines a mis fin au service de SIN-EWR début 2013, citant un manque de revenus. D’une manière général, l’avion avait du mal à trouver un marché solide avec si peu de clients.

Pourquoi n’a-t-il pas eu plus de succès ?

Comme le 777-200LR, l’A340-500 n’a reçu qu’une poignée de commandes de la part des compagnies, malgré son rayon d’action ambitieux. Un certain nombre de compagnies ont pointé du doigt le manque d’efficacité du quadriréacteur A340, qui consommait bien plus de carburant que ses concurrents biréacteurs. Au vu des restrictions sur le nombre de passagers (bien en-dessous de 300) nécessaires pour maximiser le rayon d’action, l’A340-500 avait au final peu de sens pour les transporteurs traditionnels.

Publicités
L’A350-900ULR opère désormais sur beaucoup d’itinéraires auparavant utilisés par l’A340-500, dont Singapour-Newark. Photo : Airbus

Ceci étant dit, l’A340-500 est sans aucun doute le pionnier des vols ultra-longs-courriers et des plus longs itinéraires du monde. Le rayon d’action du -500 a été battu par l’A350-900ULR, qui peut voler plus loin avec une meilleure efficacité.

Avez-vous déjà volé à bord de l’A340-500 ? Quelles autres itinéraires effectuait l’avion ? Dites-le nous dans les commentaires !

Publicités
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tu pourrais aussi aimer