Des avions Typhoon interceptent l’Airbus A320 Lauda à la suite d’une menace de sécurité

Publicités

***Mise à jour : 31/08 à 12:38 UTC – Ajout d’une déclaration actualisée de la police d’Essex***

Un Airbus A320 opéré par la filiale de Ryanair Lauda a été escorté hier jusqu’à l’aéroport de Stansted par des avions de chasse Typhoon. Lors de l’arrivée, deux passagers étaient détenus en vertu de la loi du Terrorism Act. Selon des rapports, un objet suspect aurait été trouvé à bord de l’avion.

Lauda vienna scrapped
Un A320 Lauda a été escorté à l’aéroport de Stansted hier à la suite d’une menace de sécurité. Photo : Getty Images

Heureusement, les menaces de sécurité à bord d’avions sont très rares. Toutefois, lorsqu’elles ont lieu au Royaume-Uni, il n’est pas rare de voir les avions être accompagnés par des avions de chasse et acheminés à l’aéroport de Londres Stansted. Cet aéroport est le lieu privilégié pour gérer ce genre d’urgence puisqu’il dispose de rampes d’embarquement éloignées des terminaux et des pistes. Cela permet de gérer les incidents de ce type au sol.

Publicités

Que s’est-il passé ?

FR 7364 est un vol Ryanair Vienne-Londres Stansted occurrant deux fois par semaine. Alors que tous les avions aux couleurs de Ryanair sont des Boeing 737, ce vol était opéré par un Airbus A320 appartenant à la filiale Lauda. Ryanair a acheté Lauda à Nikki Lauda avant son décès.

Restez informés : Inscrivez-vous à notre résumé quotidien de l’actualité de l’aviation.

Hier, malgré un départ de Vienne légèrement en retard, tout était normal pour FR 7364. Selon des données de FlightRadar24.com, l’avion, OE-LMP, est parti de Vienne 20 minutes en retard, à 18:35. L’avion est monté à 11 600 mètres d’altitude, où il est resté avant d’entamer sa descente via Bruxelles. D’après le Daily Mail, un objet suspect a été trouvé à bord de l’avion.

Publicités
Lauda, London Stansted, Security Threat
L’avion a été escorté à Londres Stansted par des avions de chasse Typhoon de la Royal Air Force (RAF). Photo : FlightRadar24.com

Vers 19:00 heure locale, des avions de chasse Typhoon sont partis du poste RAF Coningsby afin d’intercepter l’Airbus A320 à l’approche de Stansted. À 19:21, l’avion a touché le sol.

L’avion s’est ensuite immobilisé à distance du côté ouest de l’aéroport. Là, la police anti-terroriste est allée à sa rencontre. D’après la BBC, deux hommes, un Italien de 48 ans et un Koweïtien de 34 ans, étaient détenus par la police en vertu de la loi britannique Terrorism Act.

Heureusement, l’incident a eu lieu dans la plus grande plateforme aéroportuaire de Ryanair. Le transporteur low cost irlandais a donc pu utiliser l’un de ses Boeing 737 inutilisés pour opérer le vol de retour. L’avion au cœur de l’incident est reparti pour Vienne à 23:22. Un porte-parole de Ryanair a commenté l’incident auprès de Simple Flying :

Publicités

“Hier soir (30 août), l’équipage de bord d’un vol Ryanair Vienne-Londres Stansted a alerté au sujet d’une potentielle menace de sécurité à bord. Suivant la procédure, le capitaine a informé les autorités britanniques et s’est dirigé vers Londres Stansted, où l’avion a atterrit normalement puis s’est immobilisé dans une zone éloignée pour débarquer les passagers en toute sécurité.”

Lauda, London Stansted, Security Threat
L’incident est la troisième menace de sécurité rencontrée par Ryanair en l’espace de deux mois. Photo : Getty Images

À 12:38 lundi, la police d’Essex a confirmé sur Facebook que l’objet suspicieux trouvé dans les toilettes n’était pas préoccupant. Les deux hommes détenus n’auraient commis aucune infraction. Leur mise à jour est celle-ci :

UPDATE on behalf of Eastern Region Special Operations Unit (ERSOU):Officers investigating reports of a suspicious…

Publisert av Essex Police Mandag 31. august 2020

Des incidents similaires

L’interception d’hier d’hier est le troisième incident de ce type rencontré par Ryanair au cours des deux derniers mois. Le 13 juillet, un Boeing 737 Ryanair opérant Cracovie-Dublin a été escorté vers Stansted par des avions Typhoon à la suite d’une alerte à la bombe.

Quelques jours après, le 17 juillet, un autre Boeing 737 Ryanair opérant Londres Stansted-Oslo a aussi reçu une alerte à la bombe. Après un atterrissage en toute sécurité à Oslo, la police norvégienne a pris en charge l’avion. Un homme britannique a été arrêté au cours de cet incident.

Que pensez-vous de l’incident ? Faites-nous part de votre avis dans les commentaires !

Publicités
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tu pourrais aussi aimer
Emirates-A380-Sydney
Lire La Suite

Un A380 Emirates retourne à Sydney

À cette période l’année dernière, apercevoir des A380 Emirates à l’aéroport de Sydney était monnaie courante. La compagnie…