Du pur génie ? Le brevet de Boeing pour dormir droit sur un siège

Publicités

Il y a de cela cinq ans, Boeing avait déposé un brevet qui pouvait changer la manière que nous avions de voyager. Bien qu’il n’ait pas encore été lancé, le Transport Upright Vehicle Support System (système de véhicule de support droit en transport), aussi appelé “le siège câlin”, pourrait rendre le sommeil en classe économie bien plus aisé. Voici en quoi il consiste.

Boeing sleeping seats
Vous avez du mal à dormir en classe économie ? Boeing a peut-être la solution. Photo : Getty Images

Le roi des brevets

Si vous pensiez qu’Airbus avait déposé un grand nombre de brevets farfelus, sachez Boeing dépasse largement le constructeur européen. Comparé à Airbus et à ses 622 brevets déposés en 2019, Boeing en a déposé plus du double, brevetant ainsi pas moins de 1 433 systèmes aux États-Unis.

Tout comme pour Airbus, certains de ces brevets prendront effectivement leur envol, tandis que d’autre vont probablement tomber aux oubliettes. Mais un brevet déposé en 2015 en particulier vaut le coup d’être réexaminé.

Publicités

Essayer de dormir dans un avion en classe économie n’est pas facile. Assis bien droit, ce n’est pas une position de sommeil naturelle et la plupart des places en économie ont peu ou pas de possibilité d’inclinaison. Se mettre à l’aise est un vrai problème, particulièrement pendant les longs vols.

En 2015, Boeing avaient fait breveter un concept qu’ils avaient appelé Transport Upright Vehicle Support System. Un nom peu accrocheur, mais si le système permet réellement de dormir confortablement en classe économie, il peut bien s’appeler n’importe comment, les passagers en seront ravis.

Boeing sleeping seats
On dirait un engin de torture, mais pourtant, il aiderait à dormir. Image : US Patent 8,985,693

Restez informés : Inscrivez-vous à notre résumé quotidien de l’actualité de l’aviation.

Publicités

Comment fonctionne-t-il ?

Surnommé le “siège câlin”, le concept fonctionne en utilisant un sac à dos stocké sous le siège. Le passager attrape le sac à dos, l’accroche sous ses épaules à la ceinture de sécurité qui elle est attachée au repose-tête.

Boeing sleeping seats
L’idée est basée sur un sac à dos qui fait office de support. Image : US Patent 8,985,693

Le dos du sac à dos se déplie et révèle ainsi “l’ouverture pour poser le visage”, une sorte de découpe rembourrée circulaire semblable à celle qu’on utilise lorsqu’on est sur le ventre dans un salon de massage. Le sac à dos lui-même est rembourré, permettant ainsi au passager d’y appuyer sa poitrine. Si vous avez du mal à visualiser tout cela, Patent Yogi a fait une vidéo YouTube bien pratique pour expliquer comment ça marche :

C’est une idée assez surprenante, mais si vous êtes de ceux qui admettez vous être déjà endormis la tête sur la tablette, vous pourrez concevoir la possibilité qu’un tel système fonctionne.

Publicités

Le système va-t-il voler ?

Que le “siège câlin” devienne plus qu’une idée sur le papier, cela reste à voir. En théorie, il pourrait fonctionner, et on dirait qu’il a été conçu pour éviter d’avoir à moderniser les sièges d’avion existants.

Toutefois, la place disponible sous les sièges est cruciale. Les passagers ont l’habitude d’y ranger leurs affaires, il y a aussi des choses essentielles à cet endroit comme les gilets de sauvetages, qui doivent rester rapidement et facilement accessibles.

Boeing sleeping seats
Mettriez-vous votre tête dans ce trou ? Image : US Patent 8,985,693

Dans le monde actuel rempli de restrictions sanitaires, ce type de modification ajouterait encore des surfaces à nettoyer entre les vols. Les passagers ne voudront pas mettre leur tête là où quelqu’un d’autre vient de faire une sieste (et potentiellement de baver).

Pourtant, on ça peut effectivement ressembler à un accessoire qu’on pourrait s’acheter personnellement. Les sangles peuvent facilement être fixées au repose-tête par le passager lui-même, et le sac à dos servir à la fois d’accessoire pour dormir et de bagage à main.

Achèteriez-vous un “sac à dos câlin” pour pouvoir dormir en classe économie ? Faites-le nous savoir dans les commentaires, comme toujours !

Publicités
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tu pourrais aussi aimer