L’Inde prolonge l’interdiction des vols internationaux jusqu’en 2021

Publicités

L’Inde a prolongé son interdiction de vols internationaux jusqu’au 31 décembre 2021. Si l’interdiction générale de vols internationaux reste en vigueur, certains vols internationaux peuvent avoir lieu dans le cadre d’accords Air Bubble, les accords bilatéraux sur le transport aérien.

India, International Flight Ban, Travel Bubbles
L’Inde a prolongé son interdiction de vols internationaux jusqu’à la fin de l’année 2021. Photo : Getty Images

Le monde a terriblement changé au cours de l’année. En effet, il y a un an, personne n’aurait pensé que l’interdiction de vols internationaux serait un sujet central de l’aviation en 2020. Et pourtant, beaucoup de pays ont interdit les vols internationaux fin mars. Au départ, un bon nombre d’entre eux étaient très restrictifs. Par exemple, le gouvernement émirati a suspendu tous les vols. Toutefois, la plupart des pays ont depuis assoupli leurs restrictions.

Quelles sont les nouvelles en Inde ?

La Direction Générale Indienne de l’Aviation Civile (DGCA en anglais) a tweeté aujourd’hui une mise à jour concernant sa suspension des vols internationaux. La circulaire prolonge l’interdiction initiale du gouvernement jusqu’au 31 décembre 2021 à 23:59. Dans les faits, l’interdiction sera donc en vigueur jusqu’à la fin de l’année 2021. Elle pourrait aussi être encore prolongée.

Publicités

Restez informés : Inscrivez-vous à notre résumé quotidien de l’actualité de l’aviation.

La circulaire note que les “opérations de fret international” et les “vols spécifiquement approuvés par [la] DGCA” ne sont pas concernés par la règle. La déclaration précise que :

“Les vols internationaux programmés peuvent être autorisés sur certains itinéraires au cas par cas par l’autorité compétente.”

22 couloirs aériens

Malgré l’interdiction systématique des vols internationaux, les 22 couloirs aériens que l’Inde a mis en place avec d’autres pays échappent à la restriction. D’après le Ministère de l’Aviation Civile, parmi les 22 pays concernés par les couloirs aériens figurent l’Afghanistan, Bahreïn, le Royaume-Uni et les États-Unis.

Publicités

Les couloirs aériens sont réciproques par nature. Par exemple, pour le Royaume-Uni, les transporteurs britanniques comme British Airways et Virgin Atlantic peuvent aller en Inde. Les compagnies indiennes comme Air India peuvent aussi aller au Royaume-Uni.

Cependant, chaque couloir aérien respecte l’autorisation ou l’interdiction des vols, et l’obligation ou non de quarantaine. L’Inde a beaucoup de couloirs aériens avec des pays qui demandent un confinement à l’arrivée ou d’autres mesures sanitaires.

India, International Flight Ban, Travel Bubbles
La nature bilatérale des couloirs aérien implique que les deux pays peuvent opérer des vols. Photo : Getty Images

Dans le cas du Royaume-Uni, l’Inde n’est pas sur la liste des couloirs de transports d’Angleterre. Les voyages depuis l’Inde vers le Royaume-Uni sont possibles, mais les passagers entrants devront rester en quarantaine pendant 14 jours. À partir du 15 décembre, la quarantaine ne sera plus que de cinq jours si le test COVID-19 est négatif le cinquième jour.

Publicités

Les voyages internationaux entrants sont autorisés en Inde grâce à ce type de couloir aérien, mais les restrictions sont toujours globalement importantes. D’une manière générale, une carte justifiant de la citoyenneté indienne du passager ou d’un proche parent est nécessaire pour entrer. Cela signifie que les touristes ne sont pour le moment pas acceptés.

Pensez-vous que l’Inde a raison de prolonger l’interdiction de voyages internationaux ? Faites-nous part de votre avis dans les commentaires !

Publicités
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tu pourrais aussi aimer