Les dernières actualités du programme Vande Bharat Mission d’Air India

Publicités

Maintenant dans sa 6e phase, le programme Vande Bharat Mission (VBM) a permis de rapatrier près de 500 000 Indiens grâce à des vols en partance du monde entier depuis le mois de mai. Avec des l’interdiction des vols programmés toujours en vigueur, des milliers d’Indiens comptent toujours sur ces vols de rapatriement pour rentrer chez eux. Mais maintenant que les couloirs aériens sont en place, quelles sont les dernières actualités du programme Vande Bharat Mission ?

Air India
Tous les vols Air India internationaux vers l’Inde sont des vols Vande Bharat. Photo : Getty Images

Les vols continuent

La Vande Bharat Mission a rapidement augmenté ses opérations depuis son lancement en mai. La première phase était composée de seulement 64 vols opérés par Air India, rapatriant 13 000 passagers chez eux. Maintenant, près de 4 000 passagers par jour sont rapatriés par différents transporteurs sur les vols VBM.

Restez informés : Inscrivez-vous à notre résumé quotidien de l’actualité de l’aviation.

Publicités

La première destination des vols VBM reste le Moyen-Orient et les pays comme les Émirats arabes unis, le Qatar, l’Arabie Saoudite et Bahraïn, avec plusieurs vols par semaine. C’est dû à la présence massive de population indienne dans ces pays, et plus récemment à la demande des Indiens à retourner dans ces pays pour travailler.

Air_India_Express_Boeing_737-800
Le Moyen-Orient reste la destination principale des vols Vande Bharat. Photo : Aero Icarus via Wikimedia Commons

Tous les vols Air India, qu’ils fassent partie d’un couloir aérien ou non, sont labellisés vols Vande Bharat. La 6e phase, du 1er septembre au 24 octobre, verra presque 1 000 vols à travers le monde entier, opérés par Air India et des transporteurs privés comme IndiGo, Vistara, SpiceJet et GoAir. Il y a aura près de 145 vols rien que vers les États Unis et des centaines vers le Moyen-Orient.

Air India opérera des vols vers des pays dans lesquels il n’y a pas d’accords sur le voyage en place, principalement pour rapatrier ses citoyens. L’Australie, les Philippines, Hong Kong (après son interdiction) et Singapour vont tous avoir des vols, la demande y est actuellement énorme.

Publicités

La compétition sur les itinéraires

Le lancement des couloirs aériens avec d’autres pays a réduit le monopole d’Air India et de Vande Bharat. Des accords sont désormais en place avec les États-Unis, la France, le Koweït, le Qatar, le Royaume-Uni, le Canada, l’Allemagne et d’autres. Ces accords permettent aux transporteurs étrangers de chaque pays de reprendre les vols.

Delhi Airport India
Les transporteurs étrangers sont de retour en Inde grâce à des accords sur les couloirs aériens. Photo : Getty Images

Ces accords ont beaucoup aidé les passagers car un grand nombre d’entre eux était incapable de trouver des vols depuis des mois. Air India a donc été contraint de réduire drastiquement ses prix élevés pour rester dans la compétition. Les vols Vande Bharat Mission continuent à opérer dans ces pays, mais seulement à cause de l’interdiction de vols programmés. Désormais, les passagers peuvent voler avec n’importe quel transporteur autorisé pour rentrer en Inde, du moment qu’ila un accord avec l’Inde.

Les vols de sauvetage restent essentiels

Malgré la reprise des vols internationaux par les autres transporteurs, le programme indien Vande Bharat Mission reste essentiel. Les transporteurs privés comme Air India ont volé vers des pays dont les frontières étaient fermées pour rapatrier des citoyens bloqués.

Publicités

Par exemple, aucune compagnie n’opère actuellement de vol vers l’Asie de l’Est en dehors d’Air India. Si on souhaite voler vers ou depuis cette région, on doit réserver l’une des rares places disponibles chez Air India. Ces vols restent donc essentiels jusqu’à ce que les autres reprennent.

Airlines in India
Les transporteurs privés ont joué un rôle-clé dans le rapatriement des citoyens indiens en augmentant la capacité et en accélérant le processus. Photo : Getty Images

Plus le temps avance, plus l’Inde cherche à établir de nouveaux couloirs aériens avec les pays. Ainsi, elle pourra reprendre les vols internationaux et aider plus de passagers à rentrer chez eux. Toutefois, si elle ne rétablit pas les vols internationaux programmés, l’Inde devra continuer à compter sur la Vande Bharat Mission.

Avez-vous pris un vol Vande Bharat ? Comment était votre expérience ? Faites-le nous savoir dans les commentaires.

Publicités
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tu pourrais aussi aimer