Où est passé le Boeing 747 d’Iron Maiden ?

Publicités

Le Boeing 747 “Ed Force One” d’Iron Maiden constituait la publicité idéale pour une célébrité. Joliment habillé et piloté par le leader en personne, TF-AAK faisait des apparitions très remarquées partout où il allait dans le cadre de la tournée mondiale The Book Of Souls. Mais qu’est-il arrivé au 747 d’Iron Maiden et où est-il passé ?

ED FORCE ONE
Où est passé Ed Force One ? Photo : Getty Images

La version améliorée d’Ed Force One

La Reine des Cieux a un réseau de fan impressionnant partout où elle va. Alors quand un groupe avait un réseau de fan tout aussi important se montre avec son propre 747, le résultat est spectaculaire. Surnommé Ed Force One, le Boeing 747 immatriculé TF-AAK a transporté le groupe à travers le globe dans le cadre de la tournée mondiale “Book Of Souls”. La plupart du temps, il était piloté par le légendaire Bruce Dickinson en personne.

Évidemment, ce n’était pas le premier avion utilisé par Iron Maiden. De 2008 à 2009, un Boeing 757 immatriculé G-OJIB avait été utilisé par le groupe pour sa tournée internationale Somewhere Back In Time World Tour. Puis en 2011, G-STRX avait arboré les couleurs de la tournée The Final Frontier World Tour pour devenir le nouvel Ed Force One.

Publicités

Restez informés : Inscrivez-vous à notre résumé quotidien de l’actualité de l’aviation.

Malgré l’amour du groupe pour les plus petits Boeing, selon Dickinson, rien n’était comparable à la Reine des Cieux. Dans une interview pour Blabbermouth en 2016, il expliquait que le 757 n’était tout simplement pas assez grand. Il déclarait :

“Le [757] n’est tout simplement pas assez grand pour ce que nous attendons de nos concerts. On doit transporter à bord tout ce qui cocnerne le show. Tout ce dont nous aurons besoin sera dans l’avion, les techniciens, les bagages et tout le reste. Nous traverserons le monde entier, de Perth en Australie au Cap, de Shanghai à la Nouvelle-Zélande. On va vraiment faire le tour de la planète.”

Publicités
ED FORCE ONE
Ed Force One devait transporter une quantité impressionnante de matériel. Photo : JOHN McMURTRIE via Iron Maiden

Le tour du monde

TF-AAK a vraiment fait le tour du monde pour Iron Maiden. Après être parti de Cardiff, il a mis le cap vers l’Ouest. Il s’est arrêté plusieurs fois aux États-Unis puis s’est dirigé vers le Mexique, pour des concerts en Amérique Centrale et en Amérique du Sud. L’avion a subi des dommages à Santiago du Chili lors d’une collision avec un remorqueur, mais il a été rapidement réparé et a pu repartir.

Pour la première partie de la tournée, le groupe a traversé les États-Unis puis s’est dirigé vers l’Amérique du Sud. Image : FlightRadar24.com

Ensuite, la tournée les a de nouveau menés en Amérique du Nord, vers de grandes salles aux USA et au Canada. Le groupe s’est après dirigé vers l’Asie pour jouer au Japon et en Chine, avant de se rendre en Nouvelle-Zélande et en Australie.

Ed Force One a rendu visite à l’Asie et à l’Océanie. Image : FlightRadar24.com

Le groupe est ensuite allé en Afrique du Sud avant de partir se produire dans pas moins de 51 dates à travers l’Europe. Enfin, ils sont rentrés en Amérique du Nord pour des dates supplémentaires.

Publicités
L’Afrique du Sud et l’Europe ont conclu la tournée, mais des dates supplémentaires en Amérique du Nord ont finalement été annoncées. Image : FlightRadar24.com

Le dernier concert a eu lieu à Brooklyn en juillet 2017. Le groupe avait alors fait 117 concerts dans 36 pays, devant plus de 1,3 millions de fans. Iron Maiden y a gagné plus de 91 millions de dollars, laissant une marque dans l’histoire du rock. Mais qu’est-il arrivé au 747-400 ?

Où est-il passé ?

Avant de retirer la livrée Ed Force One, TF-AAK a fait un dernier trajet pour amener 350 supporters de football islandais à Marseille à l’occasion d’un match Islande-Hongrie. L’avion est ensuite rentré à Keflavík le 19 juin vers 17:00. Le même jour, vers 21:00, TF-AAK s’est rendu au Moyen-Orient pour débuter une nouvelle étape dans sa carrière.

ED FORCE ONE
L’impressionnante livrée de l’avion a été retirée en août 2016. Photo : Getty Images

Après un mois de maintenance pour lui préparer une nouvelle livrée, TF-AAK est sorti du hangar aux couleurs de Saudi Arabian Airlines. Air Atlanta Icelandic en était toujours le propriétaire. L’avion a rejoint la flotte de saoudienne en leasing, permettant à la compagnie d’augmenter le nombre de ses 747-400 en service à six. Seulement trois, dont AAK, sont des 747 de passagers.

Publicités

Depuis qu’elle avait rejoint la flotte, la Reine des Cieux opérait des services réguliers avec la compagnie, volant notamment entre Djeddah et d’autres destinations-clé dont Surabaya, Addis-Adeba et Dacca. Malheureusement, à cause de la pandémie mondiale, elle est a été stockée en mars avec ses deux jumelles. Elle n’a pas transporté de passagers depuis.

Malgré la disparition des 747 à travers le monde, TF-AAK reste un avion relativement jeune puisqu’il n’a que 17 ans et demi. Il a encore de belles années devant lui, et on suppose qu’il finira par reprendre ses services pour Saudia. D’ailleurs, d’après FlightRadar24.com, la compagnie a opéré un vol de 22 minutes de Djeddah à Djeddah en juin, probablement un vol de maintenance. Cela suggère qu’ils prévoient une reprise des opérations lorsque la demande et les réglementations le permettront.

Avez-vous déjà volé à bord de TF-AAK ? Dites-le nous dans les commentaires.

Publicités
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tu pourrais aussi aimer