Pourquoi Virgin Atlantic a annulé sa commande d’Airbus A380

Publicités

Début 2018, Virgin Atlantic a décidé d’abandonner sa commande de six Airbus A380. Le PDG de Virgin Atlantic de l’époque, Craig Kreeger, expliquait que la décision avait été difficile. L’annulation s’est faite en toute discrétion, bien loin de la médiatisation qui avait accompagné l’annonce de la commande. À l’époque, l’A380 représentait tout ce que Virgin Atlantic voulait être : grand, somptueux, le centre de tous les regards. Mais les choses ont changé.

Virgin-Atlantic-A380-Order-Cancellation-getty
C’était une autre époque. Richard Branson et son envie d’A380. Photo : Getty Images

“Je suis incroyablement enthousiaste au sujet des opportunités que cet avion va nous apporter,” déclarait Richard Branson lors de la confirmation de la commande d’A380 en 2001.

“Notre réputation s’est construite sur l’idée de l’innovation et l’A380 va nous donner l’opportunité de créer une nouvelle expérience de vol pour nos passagers.”

Publicités

À l’époque, Virgin Atlantic était une compagnie florissante. Elle voulait grandir, étendre ses services existants et lancer de nouveaux itinéraires. On parlait de boutiques et de casinos duty free à bord. Virgin Atlantic voulait déployer des installation en vol totalement inédites.

Les énormes avions devaient commencer à voler pour Virgin Atlantic en 2006, mais la compagnie n’a pas cessé de retarder.

Restez informés : Inscrivez-vous à notre résumé quotidien de l’actualité de l’aviation.

Publicités

Les choses ont changé à Virgin Atlantic : Delta a acheté des parts

Entre temps, les choses ont changé à Virgin Atlantic. La part de propriété de Richard Branson a diminué et les opérateurs intransigeants de Delta Air Lines ont racheté des parts. Delta, comme d’autres transporteurs américains, n’utilise pas l’A380.

Plus tôt dans la décennie, on entendait des spéculations au sujet de l’avenir de l’A380 à Virgin Atlantic. Lorsque Delta a acheté des parts chez Virgin Atlantic en 2014, des spécialistes affirmaient que l’imposant Airbus ne convenait pas au modèle d’exploitation de Delta.

“Compte tenu de l’effort constant de Delta pour améliorer l’écart entre le rendement du capital investi et le coût moyen pondéré du capital, il semble peu probable que le transporteur américain soit disposé à soutenir un type d’avion qui n’a pas encore prouvé sa rentabilité financière chez ceux qui l’opèrent,” rapportait Forbes d’après les propos du spécialiste de la Deutsche Bank Mike Linenberg.

Publicités

À l’époque, Virgin Atlantic affirmait encore vouloir acquérir le premier A380 en 2018 tout en ajoutant qu’ils comptaient revoir les besoins de leur flotte. Pour être juste envers Virgin Atlantic, cette position est assez classique pour une compagnie aérienne.

Virgin-Atlantic-A380-Order-Cancellation
Delta Air Lines, qui n’ont jamais trop aimé l’A380, possèdent maintenant une partie de Virgin Atlantic. Photo : Delta Air Lines

Virgin Atlantic a jeté son dévolu sur l’A350

En 2016, Virgin Atlantic a tout misé sur l’A350 et en a acheté huit. Ils sont arrivés en 2019, puis la compagnie s’en est procuré quatre de plus en leasing. Ceux-ci sont entrés en service en 2020. Craig Kreeger a fait l’éloge de leur efficacité économique et en carburant, ce point n’avait pas été soulevé concernant les A380. Beaucoup on vu la commande d’A350 comme le dernier clou du cercueil des A380 Virgin Atlantic.

En 2018, Craig Kreeger a admis l’inévitable dans un discours à Londres très largement diffusé.

“Il est difficile mais pas impossible d’imaginer un monde où nous pourrions choisir cet avion,” a rapporté Bloomberg. “Le choix n’est pas évident.”

Puis, M. Kreeger est enfin allé doit au but. Depuis le début de son alliance avec l’A380 il y a 20 ans, le monde a bien changé. Le début des années 2000 est depuis bien longtemps révolu.

“On ne voit tout simplement pas quels marchés pourraient remplir un avion si gros, et n’en prendre qu’un ou deux n’aurait aucun sens pour notre flotte.”

Virgin-Atlantic-A380-Order-Cancellation
Virgin Atlantic a finalement commandé les plus petits A350. Photo : Airbus

En mars 2018, Virgin Atlantic a finalement mis fin à l’histoire autour des A380. La compagnie n’a rien annoncé publiquement, jusqu’à ce que le public se rende compte que la commande ne figurait plus sur la liste de livraisons Airbus. Lorsqu’on leur en a parlé, Virgin Atlantic a répondu :

“Après avoir révisé notre flotte, nous avons pris la décision de ne pas donner suite à notre commande de six Airbus A380.”

Deux ans et demi après cette aventure, avec du recul et lorsqu’on sait que Virgin Atlantic est en difficultés financières, on réalise que renoncer à ces A380 était l’une des décisions les plus intelligentes jamais prises par la compagnie.

Publicités
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tu pourrais aussi aimer