Qu’arrive-t-il au carburant délesté par les avions ?

Publicités

Lorsqu’un avion doit effectuer un atterrissage d’urgence, il doit délester du carburant dans l’urgence. En quoi consiste ce processus, et qu’arrive-t-il au carburant ? Découvrons cela.

An Airbus A340 dumping fuel.
Un Airbus A340 en train de délester du carburant. Photo : Bobmil42 via Wikimedia Commons

Quels avions peuvent délester du carburant ?

Cela va peut-être vous surprendre, mais tous les avions ne peuvent pas délester du carburant. En fait, les petits avions comme le Boeing 737 n’ont pas besoin de pouvoir délester du carburant, puisqu’ils peuvent simplement le consommer en effectuant quelques tours autour de l’aéroport. Si l’avion doit atterrir en urgence, le carburant encore à bord n’aura pas d’impact significatif sur l’opération d’atterrissage.

De plus gros avions comme le Boeing 747, en revanche, ont un système de délestage. Si l’avion a d’abord essayé d’atterrir sans délester le carburant, on appelle cela une tentative d’atterrissage en surpoids et cela peut exercer une pression considérable sur la cellule de l’avion. Cela peut aussi augmenter le risque d’incendie et de fuite de carburant sur l’aire de trafic.

Publicités

Toutefois, les constructeurs de cellules ont construit ces avions en prenant en compte ces conditions. C’est pourquoi un avion a habituellement une certaine tolérance au surpoids.

Que se passe-t-il lorsqu’un avion déleste du carburant ?

Lorsqu’un avion décide de délester du carburant en étant en altitude, le pilote appuie sur un interrupteur dans le cockpit, puis des pompes poussent le carburant hors des tuyères et vers les ailes. Le carburant se disperse alors dans une zone assez vaste pour que les particules s’évaporent en de fines gouttelettes. Il s’évapore essentiellement sous forme gazeuse puis disparaissent dans les gaz de fond de l’atmosphère.

Cependant, si un avion déleste son carburant alors qu’il est assez bas, par exemple après un décollage, il est possible qu’il reste sous forme liquide jusqu’à ce qu’il touche le sol.

Publicités
fuel tank
Localisation du réservoir de carburant sur un avion typique. Photo : Tosaka via Wikimedia

Dans ce cas, l’avion va essayer d’effectuer la manœuvre au-dessus de la terre (et non de l’eau) ou loin des zones peuplées, puisque nous parlons ici de l’équivalent d’un largage de milliers de litres d’essence sur une zone urbaine. La FAA mentionne explicitement qu’aucun délestage de carburant ne peut être effectué à moins de 2 000 pieds (609 mètres).

Dans le pire des scénarios, si l’avion n’est pas assez haut et a besoin de passer au-dessus d’une zone peuplée, le résultat serait moins grave que ce qu’on pourrait penser.

La fois où Delta a délesté du carburant sur une école élémentaire

En janvier, un 777 de Delta en route vers Shanghai depuis Los Angeles a traversé une situation d’urgence après le décollage et a dû arrêter l’un de ses moteurs. L’avion a dû délester 15 000 gallons de carburant (56 800 litres) à une altitude de 609 mètres au-dessus de la banlieue de la ville côtière. Malheureusement, il était au-dessus de trois écoles, dont une école élémentaire.

Publicités

On peut le voir très clairement dans la vidéo ci-dessous :

Le délestage de carburant a affecté près de 50 personnes, qui affirment avoir vu l’avion passer au-dessus de leur tête, avant de remarquer une puissante odeur de carburant. C’est seulement après qu’ils ont remarqué que leurs yeux les brûlaient, que leur peau grattait et qu’ils avaient de légères difficultés à respirer. Heureusement, aucune autre blessure significative n’a été rapportée.

“La FAA enquête en détail sur les circonstances de cet incident. Des procédures spéciales en cas de délestage de carburant existent pour les avions qui opèrent vers et depuis les principaux aéroports américains,” expliquait l’agence.

Depuis, aucune poursuite en justice n’a été engagée et l’enquête de la FAA est toujours en cours. Affaire à suivre.

Qu’en pensez-vous ? Selon vous, les avions devraient-ils pouvoir délester leur carburant ? Faites-nous part de votre avis dans les commentaires.

Publicités
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tu pourrais aussi aimer