Qu’est-il arrivé aux Boeing 777-300ER de Kenya Airways ?

Publicités

L’acquisition par Kenya Airways de son premier Boeing 777-300ER en octobre 2013 avait été un événement marquant. Cet avion devait devenir l’un des trois gros-porteurs sur lesquels la compagnie est-africaine comptait pour se développer. Pourtant, le transporteur a cessé d’opérer ce modèle quelques années plus tard, et en 2016, ces mêmes avions volaient pour une autre compagnie. Que leur est-il arrivé ?

Kenya Airways 777
Kenya Airways étaient fiers d’acquérir ce modèle. Photo : Kenya Airways

De grande espoirs

Ces acquisitions étaient en leasing, deux avions étaient possédés par GECAS et le dernier par CDB Leasing. D’après Planespotters.net, le premier à arriver était immatriculé 5Y-KZZ et surnommé Maasai Mara. Après lui est arrivé 5Y-KYZ en mai 2014, qui portait le surnom de Victoria Falls. Enfin, 5Y-KZX les a rejoints en juillet de la même année.

Dans un communiqué de presse qui a suivi la livraison du premier 777-300ER, Dr. Titus Naikuni, à l’époque directeur général du groupe Kenya Airways, exprimait les ambitions qu’avait la compagnie pour le transporteur. La compagnie était impatiente de bâtir des opportunités avec le gros-porteur.

Publicités

“La livraison de ce Boeing 777-300ER marque une étape-clé pour nous à Kenya Airways. Sa capacité long-courrier est idéale pour nos projets de développement de réseau. Elle nous permettra de desservir nos marchés éloignés existants de manière bien plus efficace, mais aussi d’ouvrir de nouveaux itinéraire dans un futur proche,” expliquait-il dans le communiqué.

“C’est une étape importante dans notre processus d’ouverture de l’Afrique au reste du monde.”

Kenya Airways 777 jet
Le transporteur n’a pas opéré l’avion bien longtemps. Photo : Kenya Airways

Changement de plan

Et pourtant, à partir de 2015, la compagnie a de moins en moins utilisé ses 777 après avoir déclaré des pertes et des dettes contractées au cours de l’année financière précédente. En conséquences, ses trois 777-300ER en leasing ont été sous-loués à Turkish Airlines en mai 2016.

Publicités

5Y-KZZ a rejoint la compagnie porte-drapeau turque sous l’immatriculation TC-LKA. 5Y-LZY est devenu TC-LKB et 5Y-KZX vole sous l’immatriculation TC-LKC.

En 2018, des rumeurs disaient que Kenya Airways pensait récupérer ces avions. Toutefois, au cours de l’été 2019, il a été confirmé que la compagnie continuerait à sous-louer les avions.

Turkish_Airlines, TC-LKB Boeing 777-36N
TC-LKB en vol pour Turkish Airlines en décembre 2016. Photo : Anna Zvereva via Wikimedia Commons

Récentes activités

Actuellement, les trois 777-300ER sont listés stockés sur Planespotters.net. Cependant, il y a eu quelques actualités au sujet de ces avions.

Publicités

Par exemple, TC-LKB a effectué des vols domestiques et internationaux cet été. Son voyage le plus récent était un retour vers Istanbul depuis Londres Heathrow le 30 août. Pendant ce temps, TC-LKA a aussi été bien occupé pendant le mois d’août, son voyage le plus récent était un vol de Londres à Istanbul le 31 août. TC-LKA, par contre, n’a pas volé ces derniers mois.

Avec une flotte de 41 Boeing 777, on ne serait pas surpris si Turkish Airlines n’avait plus besoin de sous-louer ces avions, surtout au vu de la crise sanitaire mondiale. Ces avions pourraient rester stockés bien longtemps.

Que pensez-vous des Boeing 777-300ER anciennement à Kenya Airways ? Avez-vous déjà volé dans ces avions ? Faites-nous part de ce que vous pensez de ce modèle dans les commentaires.

Publicités
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tu pourrais aussi aimer