Qu’est-il arrivé aux Airbus A340 achetés par Boeing à Singapore Airlines

Plus tôt cette semaine, nous avons écrit que Boeing avait acheté 17 Airbus A340-300 à Singapore Airlines, dans un marché incluant la vente de 34 Boeing 777 au transporteur. En juin 1999, durant le dernier jour du Salon du Bourget, un marché gardé secret pendant environ quatre ans avait enfin été dévoilé. La vente a fini par avoir lieu, malgré la réprobation d’Airbus. Mais qu’est-il arrivé à ces avions ? Voyons cela.

A340 singapore airlines
Singapore Airlines a troqué ses A340 pour des 777 et sera plus tard le client de lancement de l’Airbus A380. Photo: Aero Icarus via Flickr

La conclusion la plus logique serait que ces avions aillent à d’autres transporteurs. Ça serait amusant d’imaginer que Boeing opère ces avions, ou qu’il les jette. Cependant, le marché était forcément rentable, Boeing a toujours eu l’intention de trouver un transporteur.

Restez informés : Inscrivez-vous à notre résumé quotidien de l’actualité de l’aviation.

Étape 1 : vendre à Boeing

Un peu comme ce que l’on ferait en échangeant notre vieille voiture pour obtenir une réduction sur une nouvelle, les A340 de Singapore Airlines ont été donnés à Boeing dans un accord pour acquérir de nouveaux 777-200.

Selon des informations disponibles sur Airfleets.net, on comprend que la première étape était de transférer les avions à BAHC (connue sous le nom de Boeing Aircraft Holding Company). Cette entreprise est une filiale de Boeing en propriété exclusive qui gère de vieux avions possédés par Boeing, dont des avions obtenus dans des échanges ou des retours de locations.

SIA B777-200ER
Les A340 ont été vendus dans un marché pour acheter de nouveaux Boeing 777. Photo : Singapore Airlines

Étape 2 : trouver un transporteur

Nous n’allons pas entrer en profondeur dans l’histoire de 17 Airbus A340-300, mais on peut citer quelques uns des transporteurs les plus significatifs.

Plusieurs de ces avions sont allés à Gulf Air un certain temps. De là, certains sont passés au transporteur espagnol Plus Lineas Aereas, tandis qu’un est allé à la compagnie iranienne Mahan Air.

A340-300 mahan
Un A340-300 est allé à Gulf Air, puis à Mahan Air. Photo : Marvin Mutz via Wikimedia Commons

Un autre avion a été loué par Boeing au transporteur taïwanais China Airlines. Cet avion est maintenant le A7-AAH et appartient au gouvernement du Qatar, aussi connu sous le nom de Qatar Amiri Flight. D’après nos calculs, environ quatre avions sont allés à la compagnie Emirates, basée à Dubaï. De ce que nous savons, c’est là que les avions ont passé la fin de leur vie.

Trois avions sont allés directement à Cathay Pacific et ont passé environ huit ans avec le transporteur hongkongais avant d’être stockés en 2009. En 2011, pourtant, ces trois avions sont tous allés vers le sud, à travers l’Océan Pacifique et jusqu’en Argentine. Là-bas, ils ont volé avec Aerolineas Argentina jusqu’en 2017.

Cathay Pacific a pris certains des A340 de Singapore Airlines puis les a laissés à Aerolineas Argentina. Photo: Aero Icarus via Wikimedia Commons

Locations par Hi Fly et transporteurs privés

Un nombre non-négligeable de ces avions est parti chez l’opérateur aérien Hi Fly, certains existent encore et d’autres ont été mis à la casse. Hi Fly a réussi à louer certains des quadriréacteurs à des transporteurs comme Estelar Latinoamerica, Azores Airlines, XL Airways France, Air Algerie, et même la Royal Australian Air Force (RAAF) ! Hi Fly a au final loué plus d’un avion à l’Australian Air Force, puisque le CS-TQY lui aussi a passé du temps là-bas. La RAAF s’en est servi pour transporter des troupes.

Un autre existe aujourd’hui sous le nom de VP-BMS chez Las Vegas Sands, tandis qu’un (T7-SAU) est listé comme privé. Le préfixe VP dans le code d’immatriculation de l’avion indique une immatriculation dans un Territoire britannique d’outre-mer; Las Vegas Sands est une compagnie de casinos et d’hôtels. L’hypothèse est que l’avion serait utilisé pour permettre aux clients à hautes mises et aux VIP de mener une vie somptueuse.

Il est important de noter que certains de ces avions ont été mis à la casse depuis.

Singapore Airlines A340
Qui aurait deviné que ces A340 continuerait de voler avec des transporteurs aussi variés ? Photo: Aero Icarus via Wikimedia

C’est fascinant de voir toutes les compagnies et transporteurs avec lesquelles ce lot de A340-300 a volé après avoir été acheté par Boeing.

Avez-vous été surpris par certains de ces transporteurs ? Faites-le nous savoir dans les commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tu pourrais aussi aimer