Quand l’Australie va-t-elle rouvrir ses frontières ?

Publicités

Mauvaise nouvelle si vous vouliez faire une voyage vers ou depuis l’Australie au cours des douze prochains mois. Les représentants du gouvernements ont déclaré qu’ils ne pensaient pas rouvrir les frontières internationales du pays avant fin 2021. Cette décision concorde avec les dernières informations au sujet du développement et de la mise à disposition d’un éventuel vaccin contre le COVID-19.

Australia-border-reopening-when-getty
Le Gouvernement Australien déclare que les frontières du pays risquent de rester fermées jusqu’à fin 2021. Photo : Getty Images

Dans une déclaration au National Press Club de Camberra la semaine dernière, le Ministre des Finances austalien Mr Josh Frydenberg expliquait :

“Les déplacements internationaux, y compris pour les touristes et les étudiants internationaux, risquent de rester globalement prohibés jusqu’à la fin de l’année prochaine. Ils reprendront ensuite progressivement.”

Publicités

Restez informés : Inscrivez-vous à notre résumé quotidien de l’actualité de l’aviation.

Les frontières de l’Australie sont fermées et risquent de le rester

L’Australie a commencé à fermer ses frontières plus tôt cette année. Étrangement, le gouvernement australien a interdit à ses propres citoyens de quitter le pays, sauf circonstances exceptionnelles.

Les compagnies ont réduit leurs services vers l’Australie. Les deux compagnies internationales australiennes, Qantas et Virgin Australia, ont suspendu leurs services internationaux réguliers en mars.

Publicités

Au mois de juillet, les citoyens australiens avaient beaucoup de mal à rentrer chez eux à cause de limites très strictes sur le nombre de passagers internationaux autorisés à entrer chaque semaine. Ces limitations ont mis beaucoup de pression sur les compagnies qui volent encore vers l’Australie.

Avec le nombre de passagers limité à 30 sur certains vols, les tarifs ont explosé. On a entendu d’horribles histoires d’enfants bloqués des mois chez de la famille éloignée à l’autre bout du globe, de personnes âgées atteintes de démence bloquées dans des chambres d’hôtel pendant des semaines, ou de familles à qui l’ont demandait de payer des milliers de dollars pour réserver les dernières places disponibles, juste dans le but de rentrer chez elles.

Australia-border-reopening-when
Emirates pourrait réduire ses services si les frontières restent fermées. Photo : Emirates Airways

Des voyageurs bloqués : les compagnies doivent réparer les torts causés par le gouvernement

Les compagnies qui ont maintenu leurs vols vers l’Australie doivent régler ce problème, tandis que le Gouvernement de l’Australie abandonne activement ses citoyens. Barry Brown, le directeur d’Emirates Australasie, a beaucoup critiqué cela. La semaine dernière, il a déclaré aux médias locaux que décider qui pouvait voyager n’était pas le rôle des compagnies.

Publicités

“Ce n’est pas à nous de choisir ce qui relève d’une circonstance exceptionnelle ou non,” a-t-il déclaré à l’Australian. Le dirigeant de la compagnie a également exprimé ses inquiétudes concernant la fermeture des frontières australiennes pendant encore 12 mois. Il a suggéré qu’Emirates devrait reconsidérer son maintien des services en Australie.

“Nous allons devoir nous pencher sérieusement sur les coûts,” a assuré Mr Brown. “Nous n’allons pas dépenser tous nos fonds juste pour continuer à opérer.”

Toutefois, certaines compagnies s’en sortent plutôt bien en acheminant des marchandises vers et depuis l’Australie. Même si l’acheminement de marchandise ne constitue pas un énorme centre de profit, cela représente encore un grand nombre des vols internationaux à travers le monde. Selon certaine informations, l’espace alloué à la cargaison sur les avions vers et depuis l’Australie est restreint, et les tarifs sont considérablement supérieurs à ceux de 2019.

Australia-border-reopening-when
Alors que Qatnas vient de suspendre tous ses services internationaux, AA reprend ses vols vers Sydney. Photo : Qantas Newsroom

Le transport de marchandises à la rescousse pour garantir des vols vers l’Australie

C’est une bonne nouvelle pour les compagnies, moins pour les affréteurs. Le transport de marchandises est lucratif sur les vols transpacifiques vers l’Amérique du Nord, c’est pourquoi Delta Air Lines, United Airlines et American Airlines volent toujours vers Sydney. Ce n’est certainement pas pour les revenus des passagers.

Le plus problématique, c’est que la situation ne semble pas être près de changer. Le taux d’infection au COVID-19 est très bas en Australie et le gouvernement australien souhaite le maintenir. C’est logique. Mais ils misent sur l’espoir qu’un vaccin soit prochainement disponible, et rien ne peut garantir cela.

En attendant, même si cela paraît étrange, le gouvernement ne semble pas trouver intéressant de soutenir le transport international vers et depuis l’Australie. C’est une mauvaise nouvelle non seulement pour les personnes qui ont envie de voyager, mais également pour celles qui ont besoin de voyager et pour l’industrie de l’aviation en général.

Qu’en pensez-vous ? Les frontières internationales de l’Australie devraient-elles rester fermées jusqu’à fin 2021 ? Postez un commentaires pour nous faire part de votre avis.

Publicités
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tu pourrais aussi aimer