Quelle distance peut parcourir un biréacteur moderne avec un seul moteur ?

Publicités

Les biréacteurs deviennent la norme aujourd’hui, nous avons donc voulu les connaître un peu mieux et regarder quelle distance peut parcourir un biréacteur moderne avec un seul moteur. Jusqu’à assez récemment, les vols transocéaniques étaient presque toujours opérés par des quadriréacteurs. C’est parce que le nombre de moteurs rassure, plus il y en a, plus on est en confiance. Si un moteur tombe en panne, les trois autre peuvent nous permettre d’atteindre notre destination.

Aeroflot Airbus A350
L’Airbus A350 peut voler plus de six heures avec un moteur. Photo : Getty Images

La modernisation des turboréacteurs à double flux, aussi appelés turbofans, a rendu ce type de moteur très fiable et les pannes moteur de plus en plus rares. Aussi, les biréacteurs utilisent bien moins de carburant que leur concurrents à quatre moteurs. Par conséquent, les compagnies se sont rapidement adaptées à ces nouveaux avions économes en carburant et remplacent leurs avions les plus gourmands comme le Boeing 747, l’Airbus A340, mais aussi le très populaire Airbus A380.

Les biréacteurs sont conçus pour voler avec un seul moteur

Même si les pannes moteur sont devenues rares, elles peuvent toujours arriver. Mais que les passagers ne s’inquiètent pas : les avions modernes sont conçus pour voler avec un seul moteur de manière sûre. Pour qu’un biréacteur soit autorisé à voler au-dessus d’un océan ou de zones peu habitées comme l’Arctique, il doit être certifié ETOPS par la Federal Aviation Administration (FAA)

Publicités

ETOPS signifie en anglais Extended-range Twin-engine Operational Performance Standards. C’est une certification qui permet aux biréacteurs de voler sur des itinéraires où l’aéroport le plus proche permettant un atterrissage en toute sécurité se trouve à une heure de vol ou plus.

Restez informés : Inscrivez-vous à notre résumé quotidien de l’actualité de l’aviation.

ETOPS désigne la distance que peut parcourir un avion avec un seul moteur

Lorsqu’un biréacteur est certifié, une partie de son évaluation est basée sur la distance qu’il peut parcourir avec un seul moteur. Pour parler en termes concrets, un Boeing 787 Dreamliner est certifié ETOPS-330. Cela signifie que il peut voler sur des itinéraires qui l’amènent à 330 minutes maximum de l’aéroport de secours le plus proche.

Publicités

Pour mettre ces informations en perspective, le 787 peut voler cinq heures et demi avec un seul moteur. Le Boeing 777 est également certifié ETOPS 330, tandis que le populaire Boeing 767 n’a qu’une certification de 180 minutes (trois heures).

First A321LR delivery to TAP Air Portugal
L’Airbus A321LR pourra voler sur plus d’itinéraires transatlantiques. Photo : Airbus

Pour ce qui est des récents biréacteurs d’Airbus, notamment le petit dernier A330neo, l’Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) lui a donné la certification ETOPS de 180 minutes, avec une option pour l’augmenter à l’ETOPS 285. Cela signifie que l’A330neo peut parcourir 2 000 milles marins avec un seul moteur. La certification ETOPS de l’Airbus A350 est massive : 370 minutes. L’A350 peut donc, en théorie, voler pendant six heures et quart avec un seul moteur.

Les avions à fuselage étroit pourront bientôt survoler les océans

Dans un futur proche, un certain nombre de compagnies aériennes pourrait faire voler des avions à fuselage étroit comme l’Airbus A321LR sur des itinéraires transatlantiques, puisque ce dernier a la certification ETOPS 180 minutes. Le Boeing 737-800 et MAX, s’ils ne sont généralement pas utilisés pour traverser les océans, sont également certifiés ETOPS 180 minutes. Cela signifie que des compagnies comme Southwest peuvent désormais les utiliser pour voler du continent américain à Hawaï.

Publicités
southwest-boeing-737-800
Southwest a effectué des essais en vol vers Hawaï avec un Boeing 737-800. Photo : Southwest

Ainsi, si un avion a le malheur de vivre une panne moteur, les pilotes peuvent toujours descendre en altitude et utiliser le moteur restant plus intensément. Ils doivent ensuite chercher l’aéroport le plus proche pour y atterrir.

Avez-vous déjà été à bord d’un avion qui a eu une panne moteur ? Si oui, racontez-nous votre expérience dans les commentaires !

Publicités
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tu pourrais aussi aimer