Quelles compagnies ont repris les vols vers l’Afrique du Sud ?

Publicités

La semaine dernière, l’Afrique du Sud célébrait l’atterrissage de son premier vol international en six mois. Aujourd’hui, quelles compagnies ont repris les vols vers le pays ? Et quelles sont celles qui n’ont pas pu le faire à cause des récents événements ?

L’Afrique du Sud célèbre la reprise de ses vols internationaux. Photo : Getty Images

Quelles compagnies sont retournées en Afrique du Sud ?

Dans le cadre de ses mesures sanitaire pour protéger le pays, l’Afrique du Sud a suspendu les vols internationaux pendant six mois. Le gouvernement a autorisé certains vols à entrer dans le pays pour y rapatrier des citoyens, mais la loi était réticente à autoriser un trafic international régulièrement programmé. Jusqu’à la semaine dernière.

Le premier vol à atterrir était un vol Emirates au départ de Dubaï. L’équipage au sol a célébré l’atterrissage avec des canons à eau et un ensemble de percussions et de danse, alors que les premiers arrivants entraient dans le pays. Un vol Ethiopian Airlines au départ d’Addis Abeba est arrivé peu après.

Publicités

Restez informés : Inscrivez-vous à notre résumé quotidien de l’actualité de l’aviation.

Depuis, une multitude d’autres compagnies y ont atterri dont Lufthansa, Kenya Airways, Proflight Zambia et Air Zimbabwe.

D’autres compagnies ont déjà prévu ou opèrent des services vers le pays. Parmi elles figurent :

Publicités
  • British Airways, vers Johannesburg et Le Cap.
  • Air France et KLM depuis le premier octobre.
  • Qatar Airways a repris ses services le 6 octobre.
  • Air Mauritius et Turkish Airlines ont aussi prévu de reprendre les vols.
Qatar Airways returns to Gatwick
Qatar a repris ses opérations en Afrique du Sud. Photo : Qatar Airways

“Nous sommes ravis de l’annonce du président Cyril Ramaphosa concernant la reprise des vols programmés. Maintenant que les frontières sont de nouveau ouvertes, nous sommes impatients de reprendre nos opérations commerciales depuis et vers Johannesbug et Le Cap,” déclarait Air France-KLM au South African.

Les passagers entrant via ces vols doivent être munis d’un certificat de test PCR datant de moins de 72 heures pour pouvoir se déplacer librement en Afrique du Sud à leur arrivée, explique la South African Civil Aviation Authority (SACAA). Cela concerne aussi l’équipage de bord.

Emirates a repris ses vols vers Durban

Au début de la semaine, le gouvernement sud-africain déclarait que toute personne entrant dans le pays, y compris les équipages de bord, devait passer un test spécial. Cette confusion a poussé Emirates à annuler un vol vers Durban (Afrique du Sud) à la porte d’embarquement le 4 octobre. La compagnie ne voulait pas que son équipage de bord subisse une quarantaine à l’arrivée et reste bloqué dans le pays.

Publicités

Le Department of Transport (DoT) a finalement clarifié la confusion sur les réglementation sanitaires que doivent respecter les équipages de bord, comme l’a reporté CH-Aviation.

“Les membres d’équipages de bord sans certificat de PCR négatif seront tout de même autorisés à entrer en Afrique du Sud mais ne pourront pas se déplacer librement. Les personnes concernées devront se confiner dans leur hôtel”.

Emirates, Boeing 777, Route Recovery
Emirates a suspendu les vols pendant quelques jours. Photo : Getty Images

Satisfait de cette décision, Emirates a repris son vol vers Durban aujourd’hui. Aucun autre vol Emirates n’a été affecté.

Le retour de ces vols constitue une bouffée d’air frais pour l’Afrique du Sud, dont l’économie repose principalement sur le tourisme international. Sans vols internationaux entrants, de nombreux habitants locaux avaient du mal à s’en sortir. Mais grâce au retour de ces compagnies aériennes, il reste une lueur d’espoir.

“Je souhaite réitérer mon engagement à continuer les collaborations avec toutes les compagnies aériennes prêtes à faire de cette province une destination touristique et économique.” Déclaration de Nomusa Dube-Ncube, membre du conseil exécutif pour le développement économique, le tourisme et les affaires environnementales.

Qu’en pensez-vous ? Faites-le nous savoir dans les commentaires.

Publicités
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tu pourrais aussi aimer