Quelles compagnies volent depuis et vers le Népal ?

Publicités

Après six mois de confinement, le Népal a assoupli la semaine dernière ses restrictions aux frontières. Le petit pays, localisé haut dans les montagnes entre l’Inde et la Chine, laisse maintenant passer 800 personnes par jour. Cela signifie que les compagnies aériennes peuvent recommencer à atterrir à l’aéroport international de Katmandou-Tribhuvan. Le leader est China Southern Airlines, qui a déjà commencé sa reprise avec un vol hebdomadaire Guangzhou-Katmandou-Guangzhou.

Nepal-flights
Il y a 57 vols internationaux réguliers programmés au Népal en septembre. Photo : Poon Sandy via pxhere

Le Népal autorise certaines compagnies à rapatrier ses citoyens

Le Népal a commencé à autoriser certains services aériens réguliers des compagnies aériennes, et ce à partir du 1er septembre. Le transporteur local Nepal Airlines a opéré un certain nombre de vols de rapatriement du Moyen-Orient pour ramener les Népalais chez eux. Tandis que le Népal n’accueille pour le moment que les Népalais, les diplomates, les représentants d’agences d’aides et leurs famille, cela reste un pas en avant et une tentative de se rapprocher de la normalité.

L’aéroport international de Katmandou-Tribhuvan gère habituellement environ 125 000 vols et sept millions de voyageurs par an. Cela représente approximativement 35 avions de ligne à travers 40 aéroports et 17 pays. Plus tôt cette année, le gouvernement du Népal avait suspendu tous les vols domestiques et internationaux en plus d’avoir fermé les frontières terrestres. Le trafic aérien et de passagers à l’aéroport de Katmandou avait donc chuté.

Publicités

Cela va se rétablir maintenant que le Népal autorise certaines compagnies à entrer, au départ de pays sélectionnés. Les compagnies qui obtiennent l’autorisation sont les compagnies des pays avec un régime de tests COVID-19 satisfaisant ainsi qu’un accès facile aux testx. Pour le moment, Turkish Airlines, Qatar Airways, Etihad, Oman Air, flydubai, Malaisia Airlines, Korean Air, Dragon Air, China Southern et Air China ont toutes programmé des vols vers Katmandou.

Nepal-flights
Qui vole vers Katmandou en septembre, et quand. Source : Aviationepal.com

Les services de China Southern vers Katmandou reprennent ce week-end. Les passagers entrants devront être placés en quarantaine pendant sept jours chez eux s’il s’agit de citoyens népalais, pendant 14 jours à l’hôtel pour les étrangers. Pour éviter de surcharger le système hospitalier du pays, le nombre d’arrivées journalières restera limité. Durant le mois de septembre, un avion étranger peut entrer chaque jour. Aujourd’hui, c’est au tour de Qatar Airways. Demain, ce sera flydubai.

Les compagnies locales reprennent les vols

En plus des compagnies aériennes internationales, les transporteurs locaux reprennent aussi quelques vols internationaux. La semaine dernière, Nepal Airlines a mis le cap sur Narita. Ce week-end, la compagnie a opéré un vol de retour vers Dubaï. Aujourd’hui, Nepal Airlines vole vers Kuala Lumpur. Durant le mois de septembre, Nepal Airlines a programmé des vols vers Hong Kong, Dubaï, Narita et Kuala Lumpur. En plus de cela, Nepal Airlines opère 11 vols de rapatriement au cours de septembre. Ces vols charter vont récupérer des passagers à Jeddah, Amman, Doha, Koweït et Riyadh.

Publicités

Le transporteur local privé Himalaya Airlines opère également un certain nombre de vols ce mois-ci. Himalaya Airlines opère un vol de passager régulier vers Kuala Lumpur, Abou Dabi et Chongqing. La compagnie opère également quelques vols de rapatriement charter depuis Doha, les Maldives, Amman et Koweït.

nepal-airlines
Les choses ont été bien calmes à l’aéroport international de Katmandou-Tribhuvan cette année. Photo : Getty Images

Au total, 57 vols internationaux réguliers et 27 vols internationaux charter vont atterrir à Katmandou en septembre. Les passagers devront être munis d’un test COVID-19 négatif. Une preuve du test négatif ainsi qu’une preuve qu’il a été effectué dans les 72 heures précédant le vol sont nécessaires. Nous sommes encore bien loin des chiffres du trafic de 2019, mais c’est mieux que le mois dernier, et la direction prise est la bonne.

Pendant ce temps, les vols domestiques au sein du Népal restent interdits et les frontières terrestres sont toujours fermées.

Publicités

Le Népal est en train de décider si les vols internationaux vont continuer après le 30 septembre ou non. Le pays décidera en fonction de l’évolution de la situation du COVID-19 et lorsqu’il aura appréhendé les conséquences de ces 800 arrivées de personnes chaque jour.

Publicités
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tu pourrais aussi aimer