Surbookés, des passagers réclament 25 000 € pour un jet privé à une compagnie allemande

Publicités

Deux passagers qui voyageaient de Düsseldorf à Palma de Majorque réclament 25 000 € à un transporteur allemand après que leur vol ait été surbooké. Le représentant juridique du couple a partagé cette semaine que les voyageurs essayaient de couvrir les frais d’un jet privé qu’ils ont loué pour pouvoir atteindre leur rendez-vous dans les îles Baléares à temps.

Gulfstream private jet silhouette
Le rendez-vous devait être très important pour que les passagers prennent un jet privé. Photo : Getty Images

Un voyage crucial

View From The Wing rapporte des détails partagés par l’avocat des deux passagers, actuellement en train de porter plainte contre la compagnie. Dr Matthias Böse, un spécialiste de la protection des concepts commerciaux, dit que le couple avait un rendez-vous important à Majorque le lendemain du vol.

Les clients sont arrivés à l’aéroport à temps. Cependant, ils ont été informés que l’avion avait été surbooké et on leur a donné une carte d’embarquement d’attente. La compagnie n’aurait pas pris en compte l’urgence de leur engagement. De plus, les employés ont manqué l’opportunité de faire échanger leur réservation avec un autre opérateur qui décollait peu de temps après le vol en question.

Publicités

En plus de cela, alors que les passagers attendaient nerveusement à leur porte, ils n’ont pas pas entendu d’appels proposant à d’autres passagers de leur céder leurs places. Böse met en avant que ce geste est requis selon l’ordonnance sur les droits des passagers dans l’Union Européenne. Un appel aurait permis à des voyageurs de loisirs de céder leurs place et de recevoir 250 € en compensation, ainsi que de la nourriture et un hôtel pour la nuit.

Dusseldorf airport sign
Düsseldorf est le troisième aéroport allemand le plus fréquenté en terme de nombre de passagers. Photo : Getty Images

Manque de chance

Par conséquent, une fois l’embarquement terminé, il ne restait plus qu’une place, ce qui n’était pas suffisant pour le couple. À ce moment là, l’autre vol avait aussi déjà décollé. Les voyageurs n’avaient plus la possibilité d’atteindre leur destination à temps avec les autres vols programmés.

Comme les options commerciales restantes ne convenaient pas, les passagers ont mené leur enquête pour trouver un moyen d’arriver à leur rendez-vous à temps. La solution était d’affréter un avion, pour en prix d’environ 25 000 €. Cependant, le transporteur refusait de rembourser ces frais sans décision judiciaire. C’est pourquoi les clients ont fait appel à la justice.

Publicités
Getty passenger
Aucun appel pour que des volontaires cèdent leur place n’a été passé, ce qui a créé des frustrations. Photo : Getty Images

Tout ceci aurait-il pu être évité ?

Böse appuie sur le fait que ses clients ont expliqué l’urgence de leur voyage à la compagnie, et que la compagnie a laissé passé plusieurs possibilités de les faire arriver à temps. D’une manière générale, les passagers ont eu la sensation que la compagnie ne faisait aucun effort pour leur éviter des dommages.

Les passagers d’Union Européenne bénéficient de l’une des protections les plus solides concernant les transports aériens. Le formulaire EU261 sur la régulation propose souvent des compensation financières pour les voyageurs quand l’embarquement leur est refusé ou qu’ils font face à des retards ou annulations. Néanmoins, il est plutôt rare que les passagers réclament le remboursement d’un jet privé à ce titre.

Que pensez-vous de ces passagers qui réclament 25 000 pour couvrir les frais d’affrètement de leur jet privé ? Pensez-vous que la compagnie devrait payer ? Faites-nous part de votre avis dans les commentaires.

Publicités
Publicités
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tu pourrais aussi aimer